Philosophique

Le domaine philosophique

Un domaine exploré essentiellement sous l’angle d’une épistémologie de l’ouverture à l’expérience et aux faits, inspirée par le philosophe des sciences, Ferdinand Gonseth ; objectif visé : transposer ses acquis de cette épistémologie aux sciences humaines, ainsi qu’à l’ensemble des formes de pensée (connaissances, savoirs, croyances, opinions, …), afin d’apprendre à dûment saisir la diversité et la complexité des relations et des interactions entre les objets de la pensée. Voie privilégiée pour transposer cette philosophie des sciences naturelles dans les sciences humaines : la traduction, telle que la conçoivent une Barbara Cassin ou un François Jullien ; une traduction conduisant à prendre conscience des liens entre langue et pensée (// entre l’instrument et le produit de la pensée) et du coup à prendre de la distance par rapport à ses propres pensées ; le contact avec d’autres langues et cultures déclenchant un processus d’assouplissement et d’évolution permanente de son langage et de sa pensée, en bref un processus de transformation créative permanente, permettant de construire ensemble, activement et concrètement, “du commun” à partir “d’écarts” judicieusement “mis en tension”, pour reprendre la terminologie de François Jullien