Énard Mathias

Ecrivain
Année de participation
2021
Description

Mathias Énard fait partie de ces auteurs qui témoignent du réel dans leurs textes. Un peu à la manière d’un Zola des temps modernes, il n’hésite pas à se pencher sur les oubliés et à rendre compte de leur détresse sociale. Lors de ce débat, nous discuterons de la dimension ethnographique de certains de ses écrits, en particulier ‘Rue des voleurs’, où il nous amène à suivre les difficultés existentielles d’un jeune Marocain qui se retrouve à fuir les siens, puis
à quitter son pays en quête d’un ailleurs plus propice à répondre à ses rêves. Mathias Énard nous parlera également du ‘Banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs’, son dernier roman dans lequel il se glisse dans la peau d’un anthropologue pour dépeindre avec sensibilité les contours de la vie locale d’une région oubliée de France.

Après une formation à l’École du Louvre, Mathias Énard suit des études d’arabe et de persan à l’INALCO. Après de longs séjours au Moyen-Orient, il s’installe à Barcelone où il enseigne l’arabe. En 2012, il publie “Rue des voleurs”, récit d’errance d’un jeune Marocain jusqu’en Espagne. En 2015, il obtient le prix Goncourt pour son roman “Boussole” qui traite de la vision de l’Orient par l’Occident. En 2020, il publie “Le banquet annuel de la confrérie des fossoyeurs”.

Liens