Accueil

Origine et objectifs

Les Rencontres Orient Occident du Château Mercier (ROO-Mercier) sont nées en 2012 du croisement des expositions et colloques de la Fondation Bodmer «Orient Occident, les Racines spirituelles de l’Europe» et «Alexandrie la Divine» avec le désir de la Fondation du Château Mercier de s’ouvrir aux cultures du bassin méditerranéen.

Cette dernière a donc offert une plate-forme de rencontres aux contributeurs de ces expositions pour qu’ils puissent y développer de véritables dialogues entre eux et avec le public, à travers un ensemble de manifestations, conjuguant art et pensée, visant à faire découvrir et apprécier les cultures des pays du bassin méditerranéen, dans un esprit d’ouverture à l’autre et au dialogue.

La dégradation de la situation au Moyen Orient et en Europe a conduit à progressivement élargir le champ des domaines explorés aux enjeux de la géopolitique, notamment au Liban, petit pays situé à la charnière entre l’Orient et l’Occident, ainsi que sur la ligne de fracture entre de multiples zones d’influence…

Le souci de Samir Frangieh de préserver la pluralité des cultures et l’art du vivre-ensemble au Liban, qui anime tout son Voyage au bout de la violence, a largement inspiré l’esprit des organisateurs des Rencontres, préoccupés de leur côté par l’émergence des tentations populistes en Occident. Comment donc apprendre à mieux se comprendre entre peuples de culture, d’origine, de traditions différentes et à cultiver l’art de la convivialité dans la diversité? Comment réagir justement face aux flux migratoires qui bouleversent les équilibres et exacerbent les nationalismes, ainsi qu’aux craintes légitimes des uns et aux besoins élémentaires des autres, pour éviter les réactions xénophobes ?

Ces Rencontres n’ont pas la prétention d’apporter des réponses définitives à toutes ces questions. Mais elles aspirent à favoriser le dialogue et les échanges entre des points de vue orientaux et occidentaux, afin de susciter des comparaisons fécondes et une approche novatrice des problèmes pesant sur le monde. Une approche enracinée dans la complémentarité de cultures non pas communes, mais étroitement entrelacées, évoluant grâce aux dialogues interactifs entre leurs ressortissants respectifs.

Des êtres humains, Orientaux ou Occidentaux, apprenant à penser librement grâce à leurs échanges réciproques, apprenant à se libérer, pas à pas, des peurs distillées par la tyrannie, explicite ou implicite, de divers systèmes de pensée et de leurs représentants, comme le beau texte de Abdellah Taïa en témoigne magnifiquement.

Un témoignage appelant chacun à devenir pleinement lui-même, en lien avec les autres; en lien d’opposition ou de fraternité, mais toujours en lien, jusqu’aux dernières secondes de la vie, même avec son assassin, comme nous le fait vivre le texte saisissant de Philippe Claudel. Son verbe, si sensible à l’âme humaine, plus ou moins profondément enfouie en chacun, fraye une brèche dans les horreurs qu’il décrit, laissant entre-apercevoir une issue lumineuse au-delà de l’obscurantisme complexe suscitant ces horreurs…

Une issue, ou plutôt une « constellation » d’humanité, vers laquelle un Patrick Chamoiseau, invite dans sa Déclaration des Poètes et sur France Inter à se diriger, grâce au souffle des artistes, au-delà de la barbarie et des brutalités du règne déshumanisant de l’argent, corrodant le lien humain… Des appels à vivre au contraire, ici et maintenant, une « Poétique des relations humaines » qu’Isabelle Fruleux donnera à entendre, en préambule à l’ouverture des Rencontres…

Voilà pourquoi les poètes et les artistes sont et seront toujours présents au cours des Rencontres Orient Occident, pour éclairer et animer les réflexions suscitées par les penseurs invités… Un ensemble de manifestations ayant donc pour objectif non seulement de donner à voir et saisir la richesse des cultures et sagesses résultant de ces métissages réciproques, mais aussi d’apprendre à mieux en cultiver les fruits…

              Aperçu des Rencontres Orient Occident